Pourquoi opter pour la digitalisation ?

Au cœur d’un phénomène de mondialisation marqué notamment par des flux énormes d’échanges commerciaux, la digitalisation s’impose comme un vecteur de changement, de développement et de modernisation pour les pays, les économies, les administrations et les multinationales comme pour les plus petites structures économiques.

Marquant tous les changements structurels contemporains, la digitalisation est souvent définie comme un passage à une ère digitalisée et numérisée. Mais ce n’est pas si simple, le terme est compris assez vaguement d’autant plus que la digitalisation revêt plusieurs variantes en fonction du secteur d’activité.

En effet, la digitalisation s’inscrit dans une suite logique de l’évolution technologique promue notamment par les usages d’internet et de l’informatique, désormais, tout peut se traiter en ligne et c’est le principe même de la digitalisation. Nous parlons d’un procédé visant à transformer des processus traditionnels, des objets, des outils, des opérations et étapes ou encore même des professions par le biais de technologies digitales afin de les rendre plus performants, plus rapides et plus sécurisés.

Si la digitalisation ou la transformation digitale existe depuis l’arrivée d’internet, aujourd’hui elle englobe presque tout, ainsi, le courrier a été remplacé par l’e-mail, les magasins par les boutiques en ligne et les salons par les forums web et les réseaux socio-numériques. Mais ce processus ne s’arrête pas là et n’a pas de limites, de nos jours, il englobe surtout le paiement électronique et la vente en ligne, les caisses automatiques, la gestion automatique des stocks, les outils de suivi de projets collaboratifs, les systèmes de surveillance… Ce processus devient tellement fréquent que l’on peut affirmer que la société se transforme grâce au numérique.

C’est même le moteur du changement et de développement de la société de l’information. D’ailleurs qu’on parle de « quatrième révolution industrielle », dans la mesure où la digitalisation ou la transformation et mutation digitales sont devenues communes dans le monde de l’entreprise. Les dirigeants d’entreprises, les conférenciers, les pouvoirs publics et autres acteurs de l’économie l’utilisent fréquemment pour faciliter leurs quotidiens.

Mais ce terme trouve aussi ses ramifications notamment dans les stratégies d’entreprises qui ont trouvé dans ce concept un refuge pour remédier à certains problèmes d’ordre structurel et faciliter des tâches souvent lentes, difficiles, compliquées et exigeantes en matière de main-d’œuvre.

Si la digitalisation est si importante, ne devrait-elle pas faire partie intégrante de la stratégie d’entreprise ? Et par conséquent, ne pas être évoquée comme une activité en-soi ? Oui, la digitalisation devient, de nos jours, un métier en soi puisqu’elle touche à tout type d’entreprises dans tous secteurs d’activité.

Pourquoi la digitalisation ?

Etant un concept qui renvoie à la numérisation et l’informatisation des différents processus de travail, la digitalisation revêt d’innombrables avantages et s’impose dans les sociétés modernes comme un vecteur de développement notamment pour les sociétés et les administrations comme pour les économies et gouvernements. Car en effet, l’introduction massive des hautes technologies a considérablement impacté l’organisation du travail et les emplois, facilitant ainsi la création de nouvelles activités et la dynamisation des économies. La question n’est pas celle du remplacement de l’Homme par la machine mais des répercussions de l’usage généralisé d’une technologie spécifique de l’information et de la communication sur l’un des modes d’activité humaine et de contribution des individus à la société : il s’agit d’une nouvelle ère digitale qui implique tout le monde. Au cœur de ces changements sociaux, économiques culturels et organisationnels, la digitalisation permet donc de :

 

  • Annuler la notion de distance et de l’unité temps qui n’existent plus, l’information peut circuler instantanément et n’est pas contrainte par une zone géographique ou un espace temporel précis.
  • Augmenter la productivité et diminuer les coûts de transport car non seulement tout envoi de dossier peut se faire à distance, mais aussi plus on n’a l’information à temps, mieux on la traite dans les délais impartis.
  • Mieux communiquer entre les différents départements en interne mais aussi avec son environnement.
  • Mobiliser les différents nouveaux outils digitaux comme ceux de gestion relation client, des réseaux sociaux d’entreprises, de comptabilité, d’automatisation des processus, de traitement automatique des données, pour améliorer la performance d’une entreprise.
  • Toucher un plus grand nombre de personnes cibles par le biais des contenus dématérialisés, sécurisés et illimités.
  • Automatiser et simplifier les tâches répétitives pour une meilleure optimisation du temps de travail et des efforts fournis pour atteindre un résultat donné.
  • Limiter les erreurs, et détecter les anomalies et les corriger en recourant aux systèmes informatisés et aux logiciels.
  • Faire collaborer plusieurs intervenants et rendre les contenus partageables et modifiables en temps réel par tous permettent de travailler sur un même projet bien plus facilement.
  • Sécuriser les contenus et les informations en mobilisant d’énormes bases de données permettant de stocker des quantités illimitées de données.
  • Optimiser sa stratégie de marketing grâce aux réseaux socio-numériques qui permettent de cibler ses potentiels clients mais aussi, aux moteurs de recherche qui permettent de vous faire retrouver dans les résultats de recherche par des visiteurs locaux et internationaux.
  • Création de nouveaux métiers tels que le community management, le graphisme numérique et la web rédaction.

 

Qu’est ce qu’une stratégie de digitalisation d’une entreprise ?

 

S’activant dans un écosystème de plus en plus digitalisé, les différentes entreprises privées ou publiques sont appelées à adopter une stratégie de digitalisation. Cette stratégie requiert un plan d’élaboration des différentes étapes à réaliser pour optimiser ce qu’on appelle la mutation ou transformation digitale. Ceci passe par la transformation digitale des différents pôles de l’entreprise en question, mais aussi par l’exploration et la connaissance de ses moyens.

La digitalisation des entreprises renvoie tout d’abord à une transformation digitale en interne, c’est-à-dire à un ensemble de transformations numériques des différents processus de travail de l’entreprise. Il faut donc mobiliser les outils numériques pour faciliter les échanges entre les services de l’entreprise, mettre un site internet à jour, fixer une stratégie de présence et de veille sur les réseaux socio-numériques et favoriser la numérisation de l’ensemble des étapes de production au sein de l’entreprise.

Digitaliser son entreprise, et par conséquent faire évoluer sa stratégie, débute par optimiser ses différents pôles client, organisationnel, personnel, administratif, marketing et relations extérieures… Par la suite, il faut optimiser les données numériques qui en découlent. Ainsi, la base de données de l’entreprise devient le premier support de développement et doit être exploitable pour utiliser toute la data numérique disponible en la classant et la traitant.

Au final, le principal objectif étant d’optimiser les procédés de travail au sein de son entreprise. Dans ce sens, la transformation digitale de l’entreprise passe essentiellement par une dématérialisation des services internes, des procédures et des données, qui permet aux collaborateurs de travailler plus efficacement. En engageant une démarche efficace de transformation digitale, une entreprise s’assure de ne pas sombrer dans l’obsolescence, et renouvelle aussi bien ses outils et procédés de travail que la composition de ses équipes d’une façon qui lui permet de soulever de nouveaux défis.

 

Quelles étapes pour la digitalisation ?

La digitalisation d’une entreprise n’est pas une fin en soi. Elle doit être mise en œuvre avec des objectifs et devra se transformer en une culture d’entreprise et ce conformément à des étapes bien précises. Il est question donc de :

  • Assimiler pleinement le concept de la digitalisation comme processus qui consiste à intégrer toutes les technologies du digital à des fins précises.
  • Connaitre les moyens de son entreprise et les objectifs de la stratégie de digitalisation mise en place.
  • Mettre en place une infrastructure digitale en mobilisant les différents outils digitaux : Site web, identité sur les réseaux socio-numériques, système de mailing professionnel…
  • Lancer une nouvelle stratégie Marketing basée sur le digital : ceci implique notamment des campagnes publicitaires sur des supports digitaux, la présentation de son site web vitrine, l’optimisation de sa présence dans les moteurs de recherche et sur les réseaux socio-numérique…
  • Réorganisez les processus de travail et les procédés de production : Réussir sa transformation digitale c’est offrir de nouveaux services à ses clients, mais c’est aussi repenser le fonctionnement de l’entreprise en interne. Pour commencer, il faut impérativement adapter les processus de travail aux enjeux modernes et aux technologies du digital. Digitaliser son entreprise, ce n’est pas que vendre sur internet, il vous faudra aussi chercher à changer votre manière de travailler à l’aide des nouveaux outils du digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire